Kidnapping : L’UEH et la SHHGG exigent la libération de l’historien Pierre Buteau

La Société Haïtienne d’Histoire, de Géographie et de Géologie (SHHGG) dénonce l’enlèvement de son président, Pierre Buteau, tôt ce mardi 24 janvier 2023, en son domicile à Thomassin. Dans une note de presse parue quelques heures après, les membres de cette structure exigent sa libération immédiate.

Dans cette note, le Conseil de direction de la Société Haïtienne d’Histoire, de Géographie et de Géologie dit apprendre avec consternation l’enlèvement de son Président, M. Pierre Buteau, éminent professeur, historien et conférencier.

Le Conseil de la SHHGG a exhorté les forces de l’ordre, les autorités compétentes et les citoyens engagés, à adopter toutes les mesures appropriées, en vue de sa libération “immédiate”.

« La Société Haïtienne d’Histoire, de Géographie et de Géologie qui se prépare à commémorer le centenaire de sa création le 8 décembre prochain, invite la population à un réveil et un sursaut patriotiques pour endiguer ce phénomène », lit-on dans la note de protestation.

« Enseignant très respecté à l’UE depuis plus d’une vingtaine d’années, historien de renom, le professeur Pierre BUTEAU est connu pour sa générosité, son intégrité, sa vaste culture
et son sens de l’excellence académique. Il a occupé d’importantes fonctions, dont celui de Ministre de l’Education Nationale de la Jeunesse et des Sports (MENJS). Il est également
le vice-président du Comite National de la Route de l’Esclave », a énuméré l’Université d’État d’Haïti qui ne tarît pas d’éloges sur la victime.

Dénonçant et condamnant avec la dernière rigueur cet ènième rapt d’un membre de la communauté universitaire, Rectorat de l’Université d’Etat d’Haiti réclame sa libération immédiate et sans condition.

Rappelons que Thomassin et ses environs, situés dans la commune de Pétion Ville, deviennent de plus en plus la nouvelle cible des groupes armés qui terrorisent la population en toute impunité.

Depuis le début de l’année, on assiste à une recrudescence du kidnapping dans le pays. Dans divers endroits de l’aire métropolitaine de Port-au-Prince, une dizaine de personnes ont été enlevées, au cours du week-end écoulé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 − neuf =

Bouton retour en haut de la page
Haïti Infos Pro