«La diaspora haïtienne doit s’unir pour délivrer Haïti de ce bourbier», selon Jocelerme Privert

Intervenant le 13 avril 2021 lors du lancement officiel de la 9e semaine de la diaspora en République Dominicaine comme invité d’honneur aux côtés d’un représentant de l’ancien président dominicain Hipolito Mejia, Jocelerme Privert encourage ce secteur à l’unité. Ce, pour retirer Haïti de ce bourbier pluridimensionnel qui l’étouffe.

Plus d’un se sent préoccupé par la situation actuelle d’Haïti. Si pour certains il faut un dialogue entre les différents partis, pour d’autres, cela doit passer par l’écartement de PHTK au pouvoir. Quant à l’ancien président Jocelerme Privert, la dispora haïtienne doit aussi se mêler de la partie. Mais cela doit se faire en s’organisant. Il a fait valoir cette idée au lancement de la 9e semaine de la diaspora, organisée par la Fondation Zile, un activité qui vise entre autres à promouvoir le renforcement des rapports entre les deux peuples et la culture haïtienne en république voisine. ” La République Dominicaine et Haïti face aux défis de la coopération et de la fraternité pour la relance économique post COVID 19″ est le thème retenu cette année.


Plus d’une vingtaine d’activités comme conférence débat, ateliers de travail, rencontres entre les étudiants haïtiens et déjeuner avec des couples mixtes formés d’haïtiens et de dominicains sont prévues à Santo Domingo, à Santiago et à Higuey jusqu’au 20 avril prochain.
M. Privert a pris part à cet événement aux côtés d’un représentant de l’ancien président dominicain Hipolito Mejia qui ne pouvait pas se déplacer, de l’ambassadeur de France en République Dominicaine et de la représentante de la délégation de l’Union Européenne.

Un député canado-haïtien a aussi participé par vidéoconférence dans le lancement de la 9e semaine de la diaspora, organisée par la Fondation Zile

Bouton retour en haut de la page