La FJKL exige l’arrestation d’un criminel nommé agent exécutif intérimaire par Jovenel Moïse

La décision de l’Executif de nommer le citoyen Nedzer Prévilon comme agent exécutif intérimaire pour administrer la municipalité de Desdunes est la preuve que le pouvoir entend étendre la coalition de ”G9 an Fanmi e alye” hors de Port-au-Prince. La FJKL exige l’arrestation de Nedzer Prévilon, condamné en 2012 par contumace par le tribunal criminel de Saint-Marc.

La Fondation ”Je Klere” se dit scandalisée par la nomination du citoyen Nedzer Prévilon à la tête du conseil d’administration de la commune de Desdunes, dans l’Artibonite.

” Le Tribunal criminel jugeant sans assistance de jury, présidé par le juge Wilcam CAJUSTE, avait reconnu coupable…, l’un de ses co-accusés, Alexandre PIERRE-PAUL dit Canal du vent, mais les accusés Nedzer PREVILON, Rivaldor KENOL, Romancho CLENORD, Alton CLENORD et consorts, n’ayant pas comparu, ont été jugés par contumace le mercredi 10 octobre 2012. C’est donc ce criminel qui ne s’est pas constitué prisonnier comme le veut la loi qui est aujourd’hui nommé à la tête de la municipalité de Desdunes”, souligne une note que le journal a consultée.

En outre, l’organisme de défense des droits humains rappelle que le concerné, réputé ancien membre d’organisation criminelle dans l’Artibonite, a été cité dans l’assassinat des citoyens Doyen Syllion et Belony Agusme. En ce sens, elle exige l’arrestation de Nedzer Prévilon pour faire suite à la décision du tribunal criminel de Saint-Marc.

En dernier ressort, ” la FJKL demande aux autorités policières et judiciaires de Saint-Marc de procéder, sans délai, à l’arrestation de Nedzer PREVILON avant, pendant ou après sa prestation de serment pour qu’il comparaisse enfin par devant le Tribunal criminel de Saint-Marc pour répondre des graves faits qui lui sont reprochés”.

H.N / Haiti Infos Pro

Bouton retour en haut de la page