La libération des deux dominicains kidnappés conditionnée par l’extradition de Ralph Youry Chevry, selon Listin Diario

(Haiti Infos Pro) Dans son éditorial du jeudi 25 février intitulé “Le chantage haïtien” , le journal dominicain Listin Diario a affirmé que les autorités haïtiennes comptent échanger la libération des deux techniciens dominicains, Mi­chael Enrique et Antonio Ge­rer Campusano Féliz, enlevés avec leur interprète haïtien Junior Albert Augusma contre l’extradition de l’opposant Ralph Youri Chévry.

“Désormais, Haïti entend négocier la libération des dominicains en échange de l’extradition de l’ancien maire de Port-au-Prince, Youry Chevry, et d’autres opposants qui ont fui avec lui.” a écrit le journal dominicain avant d’évoquer “un autre échantillon de chantage”.

Plus loin, le quotidien dominicain estime que bon nombre des actions publiques ou sournoises, qui sont générées par le pouvoir en Haïti contre la République dominicaine, portent une empreinte indéniable de chantage.

Par ailleurs, Listin Diario rappelle que “jusqu’à présent, des rapports indiquent que ceux qui ont commis l’enlèvement sont des bandits (ou des policiers) au service du gouvernement tout en précisant que les autorités haïtiennes ont rejeté “toute aide des renseignements militaires dominicains pour résoudre l’affaire”.

En outre, le journal conseille de fermer complètement la frontière jusqu’à ce que cette politique de chantage et d’extorsion cesse et que les deux techniciens dominicains soient libérés sans condition.

Notons que plusieurs mouvements de protestation entamés pour exiger la libération des otages particulièrement, le poète Junior Albert Augusma, ont été violemment réprimés par les forces de l’ordre. Alors que les bandits accusés d’être proches du pouvoir, selon des organisations de droits humains, continuent d’opérer en toute impunité. 

Bouton retour en haut de la page