La PNH n’accepte pas de syndicat en son sein

La PNH n’accepte pas de syndicat en son sein 1

L’inspection générale de la police nationale d’Haïti (IGPNH)désapprouve l’idée de mettre sur pied un syndicat au sein de l’institution policière.

En conférence de presse, ce lundi après-midi à l’IGPNH, le porte-parole de l’inspection générale de la police nationale d’Haïti, Jonet Vital, a demandé aux policiers de respecter la loi portant sur la création de l’institution qui interdit aux policiers de syndiquer.

Le porte-parole de l’IGPNH a fait savoir que les agents de police n’ont pas droit à la grève ni celui d’exercer une activité politique.

Malgré l’interdiction formelle de l’IGPN et du haut commandement de la police sur la création du syndicat de police, les agents déterminés à mettre sur pied cette structure de police n’entendent pas faire marche arrière.

Notons que les policiers qui manifestent le désir de créer un syndicat de police annoncent pour lundi 17 février une autre marche afin de continuer d’exiger du haut commandement la reconnaissance du SPNH.

Vladimir Maurice Ridoré / HIP

Bouton retour en haut de la page