Laboule : le directeur de l’EPPLS, l’ancien sénateur Yvon Buissereth, assassiné par des bandits

Avant le procès-verbal de la scène du crime, une vidéo captée en amateur, virale sur les réseaux sociaux, exposait déjà un véhicule pratiquement consumé dans lequel deux corps y ont été apparemment calcinés.

Le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, Me Jacques Lafontant, confirme l’assassinat, samedi, par des hommes armés, du directeur général de l’Entreprise publique de promotion de logements sociaux (EPPLS) Yvon Buissereth, à Laboule. Il reste à confirmer les circonstances entourant cet assassinat. Cependant, tout porte à croire que le crime a été commis par le groupe criminel «Ti Makak» qui contrôle ce quartier.

Dans la foulée, une note audiovisuelle fait état du véhicule que pilotait l’ancien parlementaire totalement consumé. Il reste à savoir si l’ancien sénateur du Sud a été tué à l’intérieur du véhicule, avant d’être brûlé.

Des autorités policières sont sur place pour sécuriser la scène. Il est également annoncé qu’un juge de paix a été requis pour verbaliser la scène du crime.

Dans l’après-midi du samedi, une forte tension a régné dans la periphérie de la zone. Des tirs à l’arme automatique ont résonné dans l’environnement du quartier. Des automobilistes ont été contraints de rebrousser chemin afin d’éviter d’être victimes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

1 × 2 =

Bouton retour en haut de la page