Le docteur Jerry Bitar kidnappé, des employés de Bernard Mevs mobilisés pour sa libération

Toutes les activités ont été observées à l’arrêt, ce vendredi 27 mars, à l’Hôpital Bernard Mevs Project Medishare en signe de solidarité au docteur Jerry Bitar, enlevé à Pétion-Ville. Les employés menacent d’intensifier le mouvement pour obtenir la libération de ce responsables du centre hospitalier, devenu une référence en Haïti depuis quelques temps.

La nouvelle a bouleversé le cours du fonctionnement normal de l’Hôpital Bernard Mevs Project Medishare, à Village Solidarité. Sur la cour du centre hospitalier, les employés incluant infirmières, médecins, agents de sécurité se mobilisaient en vue de dénoncer le rapt, ce vendredi 27 mars, du docteur Jerry Bitar. Des pancartes aux propos hostiles aux autorités policières ont été brandies par les protestataires, pouvait-on observer.
Les différentes sections médicales étaient vidées de leur personnel et des patients peinaient à recevoir des soins que nécessitait leur cas. En tenue professionnelle, les employés entendaient protester contre l’enlèvement du docteur Bitar, et inviter les autorités judiciaires et policières à prendre leurs responsabilités face à la recrudescence des actes de kidnapping.

Des rumeurs persistantes faisaient état d’une possible libération du docteur Jerry Bitar par ses ravisseurs. Cependant, les sources contactées par le journal n’étaient en mesure de confirmer la “nouvelle”.
Des responsables d’espaces hospitaliers privés d’Haïti, révoltés par l’insécurité grandissante, menacent de fermer les portes de leurs institutions et des acteurs du monde médical haïtien envisagent de poursuivre la mobilisation pour forcer les instances concernées à lutter contre les actes de kidnapping.

Hervé Noel / HIP

Bouton retour en haut de la page