Le gouvernement planifie la reprise des activités aéroportuaires

Avant d’autoriser la reprise des liaisons aériennes, un task-force composé de représentants des lignes aériennes, d’autorités du gouvernement, d’opérateurs aériens, devra évaluer les mesures de sécurité et de dispositions visant à réduire les risques de propagation du Coronavirus dans les aéroports haïtiens.

Cette rencontre préliminaire visait à s’enquérir des préoccupations émises par des opérateurs aériens, des compagnies aéronautiques en ce qui concerne la reprise des activités dans les deux aéroports internationaux, a tenu à préciser le ministre des Travaux publics, Joiseus Nader.

Des dirigeants de lignes aériennes (American Airlines, Jet Blue, Spirit, Sunrise Airways), des organes engagés dans le trafic aérospatial (AAN, OFNAC, Direction générale des Douanes,) s’accordent sur le fait qu’un changement de cap, adapté au contexte pour limiter la propagation du Covid-19 à partir des aérogares, s’impose.

Au terme des échanges, le titulaire du MTPTC annonce la mise sur pied d’un task-force devant recueillir des propositions nécessaires pour relancer les activités dans les aéroports haïtiens.

‘’La rencontre a été concluante. Il a été question d’agiter le débat sur des grands changements que nous allons engager. À la réouverture, il faut envisager la réduction des passagers devant les comptoirs, les guichets des agences de voyage. En outre, il a été décidé de procéder à la mise en place sous peu d’un task-force devant réfléchir sur des propositions de relance et ses implications’’, a rapporté Joiséus Nader, ministre des Travaux publics Transport et Communication, au terme de la rencontre.

À la salle d’attente de l’American Airlines, ce mercredi 6 mai, des participants à la rencontre concèdent sur la nécessité d’une reconfiguration de l’environnement des aéroports en vue de les adapter aux principes de distanciation sociale, de respect des gestes barrières pour limiter les risques de propagation liés au Covid-19. Cette première prise de contact, selon leurs considérations, fera émerger de nouvelles réflexions pour jeter les bases vers des actions concertées et planifiées dans la perspective de reprise des vols commerciaux suspendus depuis le 20 mars dernier.

Hervé Noel / HIP

Bouton retour en haut de la page
Haïti Infos Pro