Le Rassemblement des Démocrates Nationaux Progressistes au bord de l’implosion?

Après des déclarations fracassantes de l’ex-secrétaire générale adjointe aux affaires internationales du Parti, Natacha Daciné, dans la presse sur la gestion d’Éric Jean Baptiste à la tête du RNDP, une situation de tension règne entre ses membres qui sont à couteaux tirés sur l’expulsion de la militante.

« C’est triste et décourageant de voir que Mirlande Manigat approuve l’expulsion de Natacha Daciné au sein du parti. Nous ne savons pas ce que deviendra le RNDP », a réagi un membre du parti protestant contre l’expulsion de Natacha Daciné dans l’une des notes vocales acheminées à la rédaction d’Haïti Infos Pro.

« Ils vont tous nous foutre à la porte. Sauf qu’ils vont chercher leurs parents pour voter pour Eric Jean Baptiste », a poursuivi un autre membre du RDNP se disant indigné des agissements des dirigeants.

Contacté par téléphone Eric Jean Baptiste a confirmé pour la rédaction le climat de tension qui règne au sein du parti. Cependant selon le sécrétaire général du RDNP, c’est une infime partie du Rassemblement des Démocrates Nationaux Progressistes qui se révolte contre l’expulsion de Natacha Daciné qui, selon l’ex-candidat à la Présidence, a violé les principes internes de la structure politique.

En date du 16 juillet, le Collectif Féminin Haïtien pour la Participation Politique des Femmes-Fanm yo la- s’en est mêlé de la partie pour “dénoncer “l’expulsion d’une militante dynamique au sein de son parti bien qu’elle ait manifesté l’intérêt de garder son statut de membre. Par ailleurs, “Fanm yo la” a appelé au dialogue entre le RNDP et Natacha Daciné.

À noter que cette décision a été prise à l’encontre de la militante Natacha Daciné suite à un ultimatum de 48 heures pour présenter ses excuses après des critiques acerbes contre le secrétaire général Eric Jean Baptiste qui, selon lui, mène le bateau au mauvais port.


Après avoir démissionné en tant que secrétaire générale adjointe aux affaires internationales du RDNP, Nataché Daciné avait manifesté l’intérêt de garder son statut de membre du parti.

Joubert Joseph/ HIP

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer