Léon Charles visé par André Michel et consorts, Ariel Henry pressuré

Dans une conférence de presse donnée ce mercredi 20 octobre 2021, le porte-parole de la structure dénommée Secteur Démocratique et Populaire, André Michel, a donné au premier ministre de facto Ariel Henry jusqu’au 1er novembre pour nommer un gouvernement de consensus et révoquer Léon Charles comme l’indique l’accord du 11 septembre, à en croire ses déclarations.

Tout en tentant de justifier la signature de l’accord du 11 septembre par le SDP, André Michel a lancé un ultimatum au Dr Ariel Henry. L’avocat militant a menacé de fouler le macadam avec la population au cas où Ariel Henry dépasserait ce délai sans nommer ce qu’il appelle un gouvernement de consensus et révoquer Léon Charles. 

De son côté, l’ancien sénateur Nenel Cassy qui a abondé dans le même sens, a dénoncé le retard dans l’application de l’accord du 11 septembre. Il a par ailleurs fait des recommandations sur le point sécuritaire afin d’améliorer les performances de la Police Nationale d’Haïti. 

Par ailleurs, Me André Michel a confirmé l’assassinat du militant politique Jean Dany Duval, lynché par des bandits armés chez lui après avoir exigé justice pour le batonnier Monferrier Dorval au moment de l’audition de Martine Moïse au Palais de Justice de Port-au-Prince. En ce sens, André Michel annonce que le Secteur Démocratique et Populaire accompagnera la famille de la victime afin de déposer une plainte au Parquet de Port-au-Prince contre Martine Moïse, selon lui, responsable de l’assassinat de Jean Dany Duval. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

14 − 2 =

Bouton retour en haut de la page