Actualités

Les autorités haïtiennes démentent l’envoi annoncé de policiers en formation au Kenya

Le média Kenyans.co.ke a rapporté que des policiers haïtiens se rendraient au Kenya pour participer à une formation de deux semaines axée sur la lutte contre les gangs. Cette information a rapidement suscité des réactions et des démentis au sein de l’administration haïtienne, soulevant des questions sur la véracité de cette nouvelle.

Lesly Voltaire et Lionel Lazarre, figures importantes de l’administration haïtienne, ont affirmé ne pas avoir été informés d’un tel projet. Cette déclaration a été soutenue par le porte-parole de la PNH, le commissaire Gary Desrosiers, ainsi que par l’inspecteur en chef de la PNH, Fritz Saint-Fort, qui ont tous deux également déclaré n’avoir aucune connaissance de cette initiative.

Ces démentis révèlent un possible manque de communication ou de coordination au sein des instances responsables de la sécurité en Haïti. Ils soulèvent aussi des interrogations sur l’origine de l’information rapportée par Kenyans.co.ke et sur les processus de vérification de ce type de nouvelles.

Pour l’instant, aucune confirmation officielle n’a été apportée concernant l’envoi de policiers haïtiens au Kenya pour une formation spécifique sur la lutte contre les gangs. Les autorités haïtiennes continuent de nier fermement toute implication dans ce projet, ce qui laisse planer un doute sur la crédibilité des informations initiales.

Cette situation met en lumière l’importance de la communication transparente et efficace entre les différents organes gouvernementaux, ainsi qu’entre les gouvernements et les médias, afin de prévenir la diffusion de fausses informations et d’assurer la confiance du public.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page