Les Etats-Unis, impitoyables, poursuivent les déportations massives vers Haïti

Les États-Unis continuent d’expulser massivement de leur territoire, les migrants haïtiens en quête d’une vie meilleure. Des milliers d’Haïtiens fuyant notamment la misère et l’insécurité qui gangrènent le pays depuis plusieurs années sont renvoyés en Haïti par l’administration Biden qui applique une politique d’austérité vis-à-vis de nos compatriotes. D’autres pays de la région emboîtent également le pas en expulsant de leur territoire des Haïtiens, qui représentent de plus en plus une menace pour eux.

Selon les derniers chiffres, plus de 7500 migrants ont été rapatriés en Haïti par les États-Unis au cours de ces trois dernières semaines. Malgré la demande d’un moratoire humanitaire sollicité par le directeur général de l’Office national de la migration d’Haïti (ONM), Jean Negot Bonheur Delva, les déportations s’intensifient. Les États-Unis ont récemment octroyé le TPS à un nombre important d’Haïtiens se retrouvant sur leur territoire jusqu’au 29 juillet en raison de la situation dégradante d’Haïti, pourtant ils refusent de laisser entrer des Haïtiens qui essaient de fuir par tous les moyens l’insécurité et la misère d’Haïti. Quelle absurdité !

Certains des Haïtiens ont migré vers l’Amérique latine pour échapper à la misère abjecte provoquée par les gabegies administratives du pouvoir PHTK, à la corruption institutionnelle établie par le pouvoir Martelly et bien appliquée par Jovenel Moise et surtout fuir l’insécurité grandissante. Les États-Unis Unis ont toujours soutenu les pouvoirs autoritaires et réfractaires en Haïti, depuis environ 10 ans, ils marchent main dans la main avec le régime PHTK, qui systématiquement a conduit le pays vers le chaos, avec une croissance économique de moins de 3.3%, plus de 4 millions d’Haïtiens en situation de crise alimentaire et une insécurité généralisée favorisant le renforcement des capacités des gangs armés. Donc, au même titre que les autorités étatiques qui sont les principaux responsables de la fuite des Haïtiens vers l’étranger pour échapper à l’enfer d’Haïti, les Américains ont sur les mains le sang des milliers d’Haïtiens assassinés par des gangs, et sont aussi responsables de la migration monstrueuse de nos compatriotes.

La situation des migrants haïtiens qui tentent illégalement de rejoindre les Etats-Unis d’Amérique est traumatisante et révoltante, elle mérite un regard responsable des autorités haïtiennes et du peuple haïtien. Ces hommes et femmes n’ont pas sur un coup de tête décidé à prendre la mer au péril de leur vie en quête de mieux-être, ils n’ont pas choisi de tout laisser derrière eux pour rejoindre l’Amérique latine et après parcourir des kilomètres, traversant des forêts pour atteindre les Etats-Unis. Ils ont été forcés, contraints par l’Etat haïtien qui ne connait même pas leur existence. C’est le choix dévastateur entrepris par le groupe PHTK qui a ruiné et décapitalisé des milliers d’Haïtiens, c’est la politique du « laisser-aller » et du « laisser-faire » et de l’impunité qui est à la base du départ des citoyens haïtiens pour l’étranger. L’Etat haïtien en acceptant les déportations massives des Haïtiens sans dénoncer les traitements qu’ils subissent au moment de leur interception et de leur détention se fait complice des Américains qui impitoyablement participent à la déchéance du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

six + dix =

Bouton retour en haut de la page