Les États-Unis s’inquiètent de voir Jovenel Moīse diriger par décret

Dans un tweet publié cet après-midi 14 décembre sur son compte twitter, l’Ambassade américaine en Haïti s’est montrée inquiète au regard des pleins pouvoirs dont dispose Jovenel Moïse qui dirige par décret.

Tout porte à croire que l’ambassade américaine en Haïti, alliée inconditionnelle de Jovenel Moïse, serait en train de retourner sa veste. Après des sanctions contre des ex-officiels du pouvoir PHTK et un chef de gangs Jimmy Chérizier, impliqués dans des massacres, les Etats-Unis continuent de faire pression sur le pouvoir de Jovenel Moïse.

“Les États-Unis ne sont pas les seuls à s’inquiéter de l’érosion continue de la démocratie en #Haïti, de l’absence d’élections législatives et de la gouvernance par décret”, a-t-elle écrit sur Twitter.

Rappelons que le bureau Intégré des Nations Unies en Haïti avaient pris position sur la création de l’Agence Nationale d’Intelligence de Jovenel Moïse et s’en était montré défavorable.

Joubert Joseph / HIP

Bouton retour en haut de la page