Les « fausses promesses » gouvernementales se répètent, la rareté du carburant persiste

Le Ministre du Commerce et de l’Industrie (MCI), Ricardin Saint-Jean, a visité une douzaine de pompes à essence à Pétion-Ville et sur la Route de Frères, ce lundi 18 juillet 2022. Au cours de ces visites d’inspection,10 stations-services ont été contraintes de distribuer l’essence et 2 autres mises sous scellés, lit-on dans une note.

Une délégation ayant à sa tête, le titulaire du MCI, Ricardin Saint-Jean, un juge de paix, des inspecteurs, et des autorités policières, a effectué des visites dans une douzaine de pompes à essence à Pétion-Ville et sur la Route de Frères. Dans une note rendue publique, le ministère a confirmé que dix de ces stations-services avaient du carburant, mais les responsables refusaient de le distribuer. Sur ordre de la délégation, les propriétaires de ces stations ont repris du service.

Les autorités judiciaires et policières ont notamment placé sous scellés deux autres stations-services et une personne a été interpellée au cours de cette opération, indique la note.

La pénurie d’essence persiste sur tout le territoire national malgré les dispositions annoncées par les autorités concernées. Au terminal de Varreux notamment, le précieux liquide est disponible et les camions citernes assurent la livraison à travers les pompes à essence pour la distribution aux consommateurs. Mais, il y a une certaine réticence du côté des propriétaires et des pompistes qui refusent de mettre le précieux liquide à la disposition des automobilistes et des motocyclistes.

La pénurie impacte les activités socioéconomiques, du coup le prix des circuits a doublé dans plusieurs zones. Le secteur des télécommunications est très affecté dans certaines régions du pays dont le Nord, car les différentes antennes des compagnies de téléphonie mobile du pays ne fonctionnent pas à cause de ce problème de carburant, nous confient plusieurs habitants, sans compter que certaines activités fonctionnent au ralanti depuis cette pénurie constatée. Au-delà des diveres dispositions prises, cette crise reste un véritable défi pour les gouvernement qui peine à y trouver une solution.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

2 × 1 =

Bouton retour en haut de la page