Les funérailles du diacre Sylner Lafaille chantées à la Première Église Baptiste de Port-au-Prince

Les funérailles du diacre Sylner Lafaille, 66 ans, tué, le dimanche 26 septembre, en tentant de s’opposer au rapt de sa femme Marie Marthe Laurent devant la Première Église Baptiste de Port-au-Prince, ont été chantées en cette assemblée, ce vendredi 15 octobre 2021. Des proches, fidèles de l’église ont rendu un dernier hommage au diacre présenté comme un homme humble.

Des pleurs ont rythmé la première partie de la cérémonie qui a démarré sur fond de musique. Sous l’emprise de fortes émotions, membres de la famille, proches, amis, fidèles de l’église n’ont pas pu retenir leurs larmes. Dans son message de circonstance, le célébrant principal, le révérend pasteur Christmas Dorilas de la nouvelle église Évangélique a demandé à la famille de garder courage. Pour l’homme de Dieu, malgré cette disparition brutale, le diacre Sylner Lafaille a déjà gagné la victoire.

Chrislande Lafaille, fille du défunt, a retracé la vie de son papa. Le visage empreint de désolation et de tristesse, madame Lafaille est revenue sur le drame. Une double peine pour la famille, puisque 7 jours avant le meurtre crapuleux du diacre suivi de l’enlèvement de sa femme, la famille venait d’enterrer la mère de l’homme de Dieu. « 7 jours après les funérailles de ma grand-mère, des malfrats ont assassiné mon père kidnappé ma mère à la barbe du Palais National », a-t-elle déclaré. Ce qui a provoqué beaucoup d’émoi chez l’assistance qui peinait à se consoler depuis la disparition du leader religieux.

Le diacre Sylner Lafaille a été assassiné, le dimanche 26 septembre, et sa femme kidnappée, devant la Première Église Baptiste de Port-au-Prince à la Rue de la Réunion. Le couple se rendait à l’église au moment où les malfrats les ont interceptés puis ont ouvert le feu sur le diacre qui tentait de résister contre l’enlèvement de sa femme, libérée contre rançon quelques jours plus tard.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 + 4 =

Bouton retour en haut de la page