« Les missionnaires étrangers ont été libérés contre rançon », confirme CNN

Une rançon a été versée pour la libération des 12 missionnaires étrangers retenus par les gangs “400 mawozo”. L’information a été confirmée tôt ce vendredi 17 décembre 2021 par la chaîne américaine CNN.

Selon un responsable américain contacté
par les journalistes, la rançon avait été versée, mais pas par le gouvernement américain.

“Bien que le montant exact ne soit pas connu, la source a déclaré qu’il était bien inférieur à la demande initiale d’un million de dollars par otage”, a écrit CNN

La chaîne américaine a contacté vainement l’organisation “Christian Aid Ministries” pour un commentaire. La mission s’est contenté tout simplement de publier sur son site internet, une déclaration saluant la libération des otages.

Dans un article publié tôt ce vendredi, CNN précise que les 12 personnes libérées ont subi un contrôle médical et ont visiblement maigri. Selon ce qu’a indiqué une source, le groupe s’est rendu aux États-Unis jeudi par un vol des garde-côtes.

Entre-temps, dans message publié sur son compte Twitter, le Secrétaire d’État américain a salué cette libération, survenue environ 2 mois après l’enlèvement.

“Je me réjouis de la nouvelle selon laquelle les 11 citoyens américains et le Canadien qui ont été enlevés le 16 octobre en Haïti sont libres. J’exprime notre gratitude à nos partenaires haïtiens, américains et internationaux”, a écrit Antony Blinken.

Une source des forces de sécurité haïtiennes a déclaré à CNN que les otages restants ont été libérés vers 5 heures du matin dans le quartier de “Morne Cabrit”. Selon la source, les missionnaires ont été trouvés par des habitants qui les ont déposés dans un poste de police local, à proximité du territoire contrôlé par le gang.

Enlevés le 16 octobre dernier, ces missionnaires ont été graduellement libérés par les gangs “400 mawozo”. Deux le 21 novembre. Deux semaines plus tard, trois autres otages ont été libérés, puis les 12 autres jeudi matin.

Bouton retour en haut de la page