Les motifs de l’interdiction de rassemblement devant le MJSP révélés par Joseph Jouthe

Les renseignements tirés du mouvement des “Fantômes 509” hantent encore des membres du gouvernement qui se servent de prétexte pour interdire les rassemblements à l’Avenue Charles Sumner, a révélé Joseph Jouthe.

La décision a été arrêtée et le gouvernement n’entend pas céder. L’Avenue Charles Sumner abritant trois ministères est déclarée stérile et tout sit-in sera réprimé, a laissé entendre le Chef du gouvernement. Joseph Jouthe qui intervenait, ce mardi, sur les ondes de Radio Métropole a révélé que la décision d’interdire la tenue de mouvements de protestation dans ce conglomérat fait suite à des expériences antérieurement vécues.

”Il est clair que nous déplorons les violences caractérisant ces types de manifestations. Cependant, au regard du comportement des “Fantômes 509”, qui ont vandalisé le ministère des Affaires sociales, celui de l’Economie et des Finances et celui de la Justice, il a été décidé d’interdire tout rassemblement dans ce secteur, a admis Joseph Jouthe.

Il importe de signaler qu’en l’espace d’une semaine, deux rassemblements des Petrochallengers, regroupés sous le label ”Nou pap dòmi” ont été brutalement réprimés par les forces de l’ordre. Les revendications visant la dénonciation de la banalisation du crime et le respect de la vie soutenues par les initiateurs peinent à résonner dans l’environnement du ministère de la Justice et de la Sécurité publique.

HIP / Haiti Infos Pro

Bouton retour en haut de la page