Actualités

L’insécurité en Haïti : un véritable complot contre le peuple haïtien, selon le journaliste Emmanuel Taulème Brina

Les gangs armés contrôlent Haïti depuis de nombreuses années, déclare le journaliste dont le domicile principal a été incendié
à Carrefour-feuilles en avril dernier. Ce quartier de la 3ème circonscription de Port-au-Prince est contrôlé par de puissants chefs de gangs à la solde de dirigeants politiques et de puissants groupes économiques dont le journaliste avait l habitude de dénoncer.

Notre confrère qui a aussi une casquette de juriste souligne, que la culture des gangs remonte aux Tontons Macoutes de l’ère Duvalier. Tandis que le président Jean-Bertrand Aristide avait également des contacts avec les chimères de Cité Soleil, a t-il souligné

Monsieur Brina poursuit et rappelle qu’ avant même l’assassinat du président Jovenel Moïse le 7 juillet 2021, Haïti avait l’un des taux d’enlèvement les plus élevés au monde. Il precise que sous la présidence de feu Jovenel Moïse, et plus particulièrement au cours des deux dernières années, des bandes armées sont montées en puissance et ont contrôlé au moins un tiers du pays, et ont affaibli les institutions publiques.

Il en a profité pour rappeller qu’une mission de maintien de la paix des Nations unies a permis de contenir une partie de la violence dans le pays entre 2004 et 2019.

« Depuis la fin de la mission et l’assassinat du président Moïse, le manque de sécurité s’est intensifié et des bandes rivales soutenues par l’opposition et les autorités politiques gouvernementales ont exploité le vide du pouvoir et la situation d’anarchie pour étendre leur contrôle à d’autres parties de Port-au-Prince et de la région environnante », déclare ce dernier.

Monsieur BRINA précise que les gangs armés sont utilisés par les politiciens pour asseoir leur influence et conférer à certains d entres eux, certains postes politiques afin d’obtenir plus de pouvoir et de faciliter leurs activités criminelles.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page