Lucmane Délile signe son “retour”, promet pour une énième fois de traquer les bandits

Intervenant sur la démonstration de force des bandits armés regroupés sous le label G9, mardi dernier, Lucmane Délile a pour une énième fois promis de mettre les gangs hors d’état de nuire, tout en sollicitant l’aide de la population haïtienne.

«C’est inacceptable ce que j’ai vu à la télé. Je n’étais pas là, je suis de retour. Ces genres de comédide de mauvais goût ne seront pas acceptés », a réagi le ministre de la Justice Lucmane Délile dans une conférence de presse donnée, ce jeudi 9 juillet, au Ministère de la Justice et de la Sécurité Publique (MJSP) précisant qu’il a instruit la police d’agir dans les limites de la loi afin de traquer comme des bêtes sauvages ces bandits armés.

Questionné sur les violences policières enregistrées à deux reprises pendant deux sit-in pacifiques devant le MJSP, Lucmane Délile dit n’être pas au courant que des mouvements ont été violemment réprimés par des agents des forces de l‘ordre. Cependant, l’ex-militant GNBiste invite les organisateurs à éviter les infiltrations tout en promettant d’enqueter sur ce qui s’est passé à deux reprises devant le MJSP afin de redresser la barre, a-t-il laissé croire.

Précisons qu’à deux reprises, deux sit-in pacifiques contre l’action des bandits armés et la banalisation de la vie en Haïti, ont été violemment réprimés par des policiers de différentes unités spécialisées de la Police Nationale d’Haïti (PNH).

Alors que mardi dernier des groupes de gangs regroupés au sein du G9, coalition criminelle réputée proche du régime en place selon des investigations des organisations de défense des droits humains, ont fait une démonstration de force dans des rues de la Capitale Haïtienne dans l’indifférence totale des autorités policières.

Joubert Joseph / HIP

Bouton retour en haut de la page