Martissant-Affrontements armés: Un professeur de Chimie tué, une enseignante à l’Université blessée

Les affrontements entre les bandits armés de Ti Bwa et Grand-Ravine, renforcés par ceux de Village de Dieu, ont fait au moins trois morts et plusieurs blessés ce mercredi 1er décembre 2021 à Martissant. Dans le rang des victimes se trouvent une professeure d’Université et un enseignant de Chimie. Durant une bonne partie de cette journée, la circulation était totalement paralysée sur la Route Nationale #2.

Le 1er décembre 2021 a marqué les 6 mois de la guerre entre les gangs armés, déclarée dans la 3e Circonscription de Port-au-Prince depuis le 1er juin dernier. Dès lors, les victimes ne cessent de s’empiler, notamment en ce mercredi 1er décembre où des passants, à bord de véhicules publics et privés, ont été tués et blessés par balles. Parmi elles, Madame Marjorie Brutus, une professeure à la Faculté des Sciences Humaines (FASCH) de l’Université d’État d’Haïti (UEH) touchée au bras et Carlos Bazile, un enseignant de Chimie. Ce dernier, atteint par balle, a été transporté d’urgence à l’hôpital où il a rendu l’âme.

Cette situation de tension qui a régné à Martissant pendant une bonne partie de la journée a bloqué l’accès à la route principale. Ce qui a contraint divers passants à rebrousser chemin pour aller prendre refuge sur des places publiques, chez un proche ou dans un hôtel.

Il est à noter qu’à partir de 6 heures PM, un calme apparent était revenu dans cette zone de guerre. Des véhicules ont pris le risque de traverser. Cependant, la tension a toujours régné jusqu’à ce jeudi 2 décembre 2021. La circulation est peu fluide, des tirs isolés se font entendre de temps en temps.

Bouton retour en haut de la page