Menaces de mort et d’enlèvement par téléphone : Ducarmel Gabriel évoque une quarantaine de plaintes

Fraîchement nommé comme nouveau commissaire du gouvernement a.i de Port-au-Prince, Ducarmel Gabriel, a promis de traquer les individus “mal intentionnés” menaçant de mort et d’enlèvement des “citoyens paisibles” par téléphone.

En conférence de presse ce mardi 28 juillet au parquet de Port-au-Prince, le chef de la poursuite s’est exprimé en ces mots : “Nous avons appris que des individus mal intentionnés menacent de mort et d’enlèvements des citoyens paisibles’ par téléphone.

” Environ une quarantaine de plaintes ont été déposées en ce sens. Nous allons les transférer à la DCPJ pour les suites nécessaires “, promet-t-il tout en rappelant que le code pénal prévoit des sanctions contre ceux et celles qui profèrent des menaces de mort et d’enlèvement contre des citoyens paisibles.

Ducarmel Gabriel en a profité pour évoquer la volonté du pouvoir en place de désengorger les prisons. En ce sens, il annonce une série d’audiences criminelles spéciales afin d’auditionner certains prévenus qui, selon lui, croupissent en prison sans jamais passer devant leur juge naturel.

Par ailleurs, il a réitéré l’engagement du gouvernement PHTK de combattre l’insécurité foncière sous toutes ses formes. Les contrevenants seront sévèrement punis, a-t-il ajouté.

Joubert Joseph / HIP

Bouton retour en haut de la page