Meurtre à Torbeck : le corps dépecé d’une jeune femme retrouvé, un suspect activement recherché

Une partie du corps sans vie d’Anise Boisrond, 22 ans, a été retrouvée le mardi 10 novembre dans l’après-midi dans la 2ème section communale de Torbeck après plusieurs jours de recherche de la victime qui n’était pas rentrée pas chez elle depuis le 1er novembre dernier.

Laurore Boisrond, grand frère de la victime, affirme que sa petite sœur était allée à un programme de “spéciale de bière”. La soirée a tourné au vinaigre, alors que Jacquecius Louis alias Enel lui a proposé de la déposer, a expliqué son grand frère. 10 jours après, nous avons découvert son corps sans vie, décapitée, a-t-il ajouté. Il en a profité pour démentir les rumeurs qui laissaient croire que la jeune demoiselle se rendait à une cérémonie Gede avant d’être portée disparue.

« Nous ne pouvons rien faire avec le reste du corps qui était déjà en décomposition », regrette Laurore Boisrond, le désespoir et la douleur dans la voix. « Nous n’avons pas trouvé sa tête ni son cœur, encore moins ses bras. Nous sommes obligés de bruler le reste», a précisé le grand frère de la victime. Anise a été offerte en sacrifice avance Ricot Boisrond un autre frère de la victime.

Anne Marie Chériza, mère de la victime, a informé qu’Asnel ainsi connu qui était sorti avec la demoiselle a été incarcéré. Mme Chériza a pointé du doigt Jacquecius Louis alias Enel qui, selon elle, aurait commis ce crime odieux. Plus loin, elle a exigé que justice soit faite dans le cadre de ce drame sans nom qui vient d’allonger la liste des victimes de la recrudescence de la criminalité à travers le pays.

Joubert Joseph/HIP

Bouton retour en haut de la page