Mobilisation antigouvernementale : Aux Cayes, les protestataires se convertissent en pilleurs

Apres plusieurs journées intenses de mobilisation, des milliers citoyens qui protestent dans la ville des Cayes contre la cherté de la vie, la rareté du carburant et la présence du premier ministre Ariel Henry à la primature, sont passés à une autre phase dans leur mouvement, ce vendredi 9 septembre 2022.

En effet, à l’issue de la troisième journée consécutive de protestation dans la troisième ville du pays, les manifestant, furieux, ont défoncé des portes et des rideaux de fer de plusieurs magasins de produits alimentaires et de quincailleries avant de s’y adonner à des actes de pillages.

La Quincaillerie « PIYAY DISTRIBUTION » est l’une des grandes victimes de cette tournure qu’a prise ce mouvement de protestation. Les pilleurs ont emporté des sacs de ciment, des clous et d’autres matériels et éléments de construction.
Apres avoir vidé totalement cette entreprise de ses contenus, ils ont mis le cap vers un magasin de produits alimentaires situé à l’angle de la rue Antoine Simon où ils ont appliqué la même formule, rapporte un journaliste contacté sur place. Sur le chemin du retour, certains ont également tenté de vandaliser la CARITAS de l’église catholique, mais la présence de certains policiers a été dissuasive.

Le propriétaire de « Piyay Construction » qui assistait impuissant au pillage de son entreprise, reproche aux autorités policières qui, dit-il, malgré les rumeurs qui circulaient en ce sens, n’avaient pris aucune mesure pour sécuriser les commerces situés notamment au centre-ville des Cayes.

Par ces actions jugées malheureuses, les manifestants entendaient réveiller le premier Ariel Henry de son hibernation face à la détresse de la population du grand Sud, coupé du reste du pays depuis plus d’un an à cause des gangs de Martissant.
Il reste à savoir si ces actions seront suffisantes pour contraindre le neurochirurgien de 72 ans à sortir de sa profonde léthargie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

4 + douze =

Bouton retour en haut de la page