Mobilisation : Hugues Célestin met la population en garde contre les diversions de Jean-Charles Moïse

Le dirigeant de l’Initiave des patriotes Mariens (IPAM) lance une mise en garde aux forces politiques et sociales quant à la sincérité de l’engagement du leader de «Pitit Dessalines» dans les mouvements visant à exiger le départ du premier ministre de facto Ariel Henry. Jean-Charles Moïse œuvre à détourner les attentions sur les vraies revendications populaires, de l’avis de l’ancien député Hugues Celestin.

La lecture livrée par l’ancien parlementaire sur le comportement du secrétaire général de « Pitit Dessalines » résulte d’un ensemble de considérations propres à l’engagement de Jean-Charles Moïse.

Pour lui, l’ancien candidat à la Présidence est en mission commandée en vue de créer la confusion dans le mouvement afin de proteger un camp. Hugues Célestin, sans langue de bois, affirme qu’une clique du secteur privée et Jean-Charles Moïse obéissent à un même patron.

D’où les manifestations initiées, les menaces proférées contre les banques, les mots d’ordre lancés par Jean-Charles Moïse participent d’une mise en scène pour amuser la galerie, insiste Hugues Célestin.

La population est invitée à ne pas se laisser distraire par les initiatives de Jean-Charles Moïse ayant une visée principale d’accoucher une diversion pour affaiblir le mouvement populaire.

Jean-Charles Moïse est en train de faire du chantage compte tenu de sa position dans ce pouvoir. Il est en train de faire monter les enchères par rapport à ses attentes. L’ancien représentant de la circonscription Limonade/Quartier-Morin encourage la population à participer dans les mouvements visant à obtenir le départ du régime de facto. Les notes des associations patronales et la position de l’Association des professionnels de Banque (APB) condamnant les propos de Jean-Charles incitant à la violence, s’inscrivent dans ligne droite d’un projet concocté avec des acteurs qui jouent la façade pour maintenir le statu quo, conclut-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

treize − 4 =

Bouton retour en haut de la page