Moïse sauvé des eaux? La présidence dément et livre sa version des faits

La présidence dément “les rumeurs malhonnêtes” selon lesquelles le président de facto Jovenel Moïse dont le mandat constitutionnel est arrivé à terme depuis le 7 février 2021, aurait failli se noyer dans une rivière en crue à Môle Saint Nicolas, ce dimanche 4 avril.

Une photo de Jovenel Moïse, humecté et couvert de boue, a fait le tour des réseaux sociaux ce dimanche 4 avril. Les premiers éléments d’information laissent croire que Jovenel Moïse a failli laisser sa peau en essayant de traverser une rivière en crue. 

Face à la viralité de cette version des faits, la réaction de la présidence ne s’est pas fait attendre affirmant que Jovenel qui était en vacances dans le nord-ouest pour les fêtes de pâques a de préférence volé au secours de personnes en difficulté à cause de la rivière en furie au lieu d’avoir failli y laisser sa peau.

“Effectivement, le Chef de l’Etat qui se trouvait à Môle Saint-Nicolas, avec sa famille pour les vacances de Pâques, a eu écho d’une information selon laquelle des compatriotes qui essayaient de traverser ladite rivière étaient en difficulté, a-t-elle affirmé. “Sans perdre de temps, comme il était dans la zone, le Président Moïse s’est rendu sur les lieux, avec son équipe qui l’accompagnait, afin de porter secours à ces concitoyens en difficulté”, soutient la note de presse rendue publique dans la soirée du 4 avril laissant entrevoir entre les liges un Jovenel Moïse qui joue les secouristes et les super-héros comme dans les films d’Hollywood.

“Il faut également préciser que le Président ne dispose pas dans son cortège de véhicules de marque Nissan Patrol, comme on peut clairement l’observer sur les images”, a-t-elle poursuivi arguant que ces informations ne visent qu’à semer la confusion autour des activités du Chef de l’Etat et à jeter le discrédit sur l’ensemble du Gouvernement, dans un contexte politique fragilisé”. 

Alors que Jovenel Moïse est devenu la risée d’internautes depuis cet après-midi, le Bureau de communication de la Présidence en appelle à la vigilance de la population pour ne pas céder aux pièges d’un petit groupe de manipulateurs à la tête d’un laboratoire informel et vénéneux, spécialisé exclusivement dans la fabrication et la diffusion de fausses nouvelles, sensationnelles et particulièrement toxiques, visant à accentuer l’instabilité et à institutionnaliser la panique dans le milieu.

Tandis que la méfiance, du citoyen lambda aux plus instruits, vis-à-vis des informations venant de ce gouvernement jugé illégitime, incompétent et corrompu, est palpable.

Bouton retour en haut de la page