Opération policière à Canaan : le Ministère de la Défense se distancie des victimes, les qualifiant de bandits

Le Ministère de la Défense prend ses distances par rapport aux hommes armés vêtus d’uniformes militaires, tués le 2 janvier dernier à Canaan 3 lors d’une opération policière. Dans une note de presse parue le même jour, l’institution qualifie les 3 victimes de bandits qui ont défié l’ordre public.

Selon cette note, l’opération a été menée de concert entre la Police et les Forces Armées d’Haïti (FAd’H).

“Ces bandits qui se font passer pour des militaires et qui sèment la panique dans la société n’ont rien à voir avec la FAd’H”, poursuit la note.

Aussi, le ministère précise qu’aucun militaire ne se prêterait à des actes contraires à la loi et ne rançonnerait pas la population.

Parallèlement, le Ministère de la Défense annonce avoir réitéré sa volonté inébranlable de faire régner la paix dans le pays. Espérons que dans son plan de rétablir l’ordre, le kidnapping, ce fléau qui ronge la société haïtienne, est pris en compte.

Haiti Infos Pro

Bouton retour en haut de la page