Pénurie d’eau potable : la DINEPA appelle à la création d’un couloir humanitaire

La Direction Nationale de l’Eau Potable et de l’Assainissement a informé qu’il y a, actuellement, un problème de distribution d’eau potable dans tout le pays, dans la Région Métropolitaine de Port-au-Prince(RMPP), en particulier. Elle a lancé, ce samedi 17 septembre 2022, un SOS à la population en vue de trouver une solution. La DINEPA sollicite la création d’un couloir humanitaire spécial pour le passage du personnel ou des employés de l’institution.

À la suite des mouvements de protestation déclenchés depuis près d’une semaine dans le pays, où tous les axes routiers sont complètement barricadés par des citoyens en signe de protestation contre l’ajustement du prix de l’essence, la capitale et certaines villes de province font face à une pénurie d’eau potable. À travers les rues de Port-au-Prince notamment une affluence de personnes a été remarquée munies de gallons en quête d’eau potable.

Face à cette situation qualifiée de désastreuse, la DINEPA entend voler au secours de la population et pour y parvenir elle dit compter sur l’appui et la compréhension des citoyens. Dans une note rendue publique ce 17 septembre 2022, l’institution demande aux citoyens de laisser le passage aux employés de la DINEPA, car ces derniers jouent un rôle important dans la mission de l’institution. De ce fait, elle demande aux citoyens de collaborer et de laisser un couloir humanitaire.

« Les vanniers, les techniciens et d’autres employés-chef de la DINEPA sont dans l’impossibilité de sortir de leurs maisons pour transporter du carburant diesel et/ou pour faire fonctionner les différentes stations de pompage à partir des gros groupes électrogènes installés au niveau des 25 sites de la RMPP. Ce sont des installations sensibles requérant un monitoring soutenu », lit-on dans cette note portant la signature du directeur général de la DINEPA, Guito Édouard.

En dernier ressort, la DINEPA dit compter sur la collaboration entre les citoyens et l’institution en vue de mettre fin à ce problème qui peut déboucher sur une catastrophe humanitaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

dix-sept + 15 =

Bouton retour en haut de la page