Perception de la corruption : Haïti, mauvais élève de l’Amérique, l’OCNH tire la sonnette d’alarme

L’ONG Transparency International a mentionné, dans son récent rapport sur la corruption dans le système judiciare à travers le monde, qu’Haïti réalise un très faible score de 17 sur 100. Ainsi, dans la Caraïbe, la Première République noire est le pays le plus corrompu, en Amérique, ce score le place au même niveau que le Nicaragua. Sur le plan global, Haïti se positionne à la 172e place sur 180 pays. Par conséquent, pour l’année 2023, Haïti est le 8e pays dans le monde où la perception de la corruption est la plus élevée.

En réaction, l’Organisation des Citoyens pour une Nouvelle Haïti (OCNH) affirme déplorer la position d’Haïti dans ce classement.

« Par ce Rapport, la Transparency International rappelle, si besoin était, la nécessité pour les autorités concernées de renforcer le pouvoir judiciaire en adoptant des mesures efficaces afin de de lutter contre ce fléau », peut-on lire dans une note de l’OCNH, ajoutant qu’il est urgent que des mesures nécessaires à la bonne Gouvernance du système judiciaire soient prises.

En ce sens, l’organisation qui épouse l’idée qu’il n’y aura pas de lutte contre la corruption en Haïti sans la lutte pour un système judiciaire fort, plaide en faveur de l’établissement d’un système judiciaire indépendant, crédible et proche du citoyen dans le cadre d’une synergie entre le Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire (CSPJ) et le Ministère de la Justice et de la Sécurité Publique (MJSP).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page