Actualités

PNH : Pierre Espérance salue la nomination de Rameau Normil, dézingue Frantz Elbé

Le directeur exécutif du Réseau national de défense des droits humains (RNDDH), Pierre Espérance, estime catastrophique le passage de Frantz Elbé à la tête de la PNH.

Le directeur général a.i sortant de la Police nationale d’Haïti (PNH), Frantz Elbé, fait l’objet de vives critiques de la part du responsable du RNDDH en raison de mauvais leadership dégagé à la tête de l’institution et de faits le rendant présumé coupable de détournement de fonds. Il souligne l’utilisation de plus de 8 millions de gourdes non justifiées par le désormais ex-commandant en chef de la PNH pour acheter des pièces détachées dont des pneus pour les revendre afin de récolter des dividendes.

Des matériels et équipements destinés au service de la PNH ont été mis au service d’une compagnie de sécurité privée, propriété de Frantz Elbé, dénonce Espérance. La nomination de Rameau Normil intervient dans un contexte où l’image de l’institution policière est en berne. Selon le défenseur des droits humains, le passage de Frantz Elbé aux commandes de la PNH relevait d’une catastrophe. Le commandant sortant de la PNH, Frantz Elbé, en raison des ses connivences avec des groupes armés, a exposé la vie des policiers, soutient Pierre Espérance.

Dans l’intervalle, il déclare être conscient des défis qui attendent le nouveau patron de la PNH. Par ailleurs, Pierre Espérance admet que Normil Rameau a laissé un bilan mitigé lors de son premier passage à la direction générale de la PNH. Cela est dû au fait que l’ancien Président Jovenel Moïse limitait ses actions visant à combattre les gangs et Rameau Normil n’avait pas les coudées franches.

Dans la perspective de résultats positifs, Pierre Espérance invite le Conseil présidentiel de transition (CPT), la population à accompagner le nouveau directeur général a.i de la PNH, Rameau Normil, dans ses nouveaux défis. Il encourage le commandant Normil à œuvrer en faveur de la population, à traquer les bandits à cravate tout en réclamant un audit financier du passage de Frantz Elbé après passage de plus de trois ans aux commandes de l’institution policière.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page