PNH Vs Justice : Quand Léon Charles fragilise la sécurité des magistrats

La Direction de la Police Nationale d’Haïti (PNH) a rappelé les trois policiers affectés à la sécurité du juge Jean Wilner Morin. En réaction ce mercredi 6 octobre 2021, Me Morin parle d’intimidation. La Police veut montrer à quiconque ne voulant pas connaitre le même sort que Me Dorval qu’il doit s’exiler, a-t-il souligné.

À en croire le Magistrat dont son mandat n’a pas été renouvelé, ces trois policiers étaient affectés à sa sécurité depuis près de six ans. Après une intervention à Radio Métropole, critiquant le fait que le Haut Commandement de la PNH n’a pas soutenu le juge, Rénord Régis, en lui ôtant ses agents de sécurité, alors qu’il travaillait sur un dossier sensible, Me Morin se dit consterné de voir qu’il a connu le même sort. Moins de 30 minutes après son intervention, la Direction Générale de la Police a rappelé les 3 agents affectés à sa sécurité pour les transférer ailleurs.

Pour le Magistrat, par cet acte, la Direction Générale de la Police lui a envoyé un message disant que, si quelqu’un ne veut pas connaitre le même sort que l’ancien Bâtonnier Monferrier Dorval, il doit faire comme le juge Rénord Régis, à savoir démissionner et s’exiler.

Il faut souligner qur Me Jean Wilner Morin n’est pas le seul juge qui a été frappé par cette mesure. Me Ikenson Édumé, un autre juge, a indiqué que le policier qui était chargé d’assurer sa sécurité a aussi été rappelé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq − 2 =

Bouton retour en haut de la page