Politique : Claude Joseph annonce une mobilisation « NON STOP », en vue de contraindre Ariel Henry à la démission

Lors d’une conférence de presse tenue ce jeudi 1er février, l’ancien Premier ministre, Claude Joseph, a rendu public un calendrier de manifestations dans l’optique de réclamer le départ d’Ariel Henry du pouvoir. Les 5, 6 et 7 février 2024 sont les dates retenues pour la tenue des mouvements antigouvernementaux.

Ainsi, l’ancien Chancelier donne rendez-vous à la population devant les locaux de la Primature le 5 février en vue du coup d’envoi de la mobilisation visant à contraindre le neurochirurgien de 74 ans à tirer sa révérence.

En outre, Claude Joseph assimile à une instrumentalisation de la justice sa présence sur la liste des inculpés dans le cadre de l’assassinat de Jovenel Moïse.

À se qui se demande qu’adviendra-t-il après le 7 février, Claude Joseph répond : « Après le départ d’Ariel Henry, la plateforme Rezistans Demokratik (RED), fraîchement créée, regroupant divers partis politiques, dont EDE, la Coalition du 30 janvier et le MOPOD, définira la nouvelle gouvernance ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page