Port-au-Prince: La PNH veut reprendre le contrôle


Une forte présence policière est remarquée dans les rues de la capitale moins de 24 heures après la conférence du président du CSPN, Jean Michel Lapin, annonçant des mesures en vue de faire face à la recrudéscence de l’insécurité dans le pays.

Dans la zone métropolitaine, la sécurité des citoyens et de leurs biens n’est pas garantie à un point tel que la psychose gagne de plus en plus les esprits. La réalité dépasse la fiction !

Au grand jour, les bandits règnent en maître; les actes de kidnapping sont très fréquents. Alors qu’il n’y a pas encore trois mois depuis le retour des élèves en salle de classe, des parents sont obligés de garder chez eux leurs enfants, de peur qu’ils ne soient enlevés. La PNH gagnera-t-elle le pari de faire régner la paix dans la capitale?

HIP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

vingt − un =

Bouton retour en haut de la page