Pour Luis Abinader, Jovenel Moïse est l’exemple à ne pas suivre

Coopération, relation bilatérale ou de bon voisinage, protocole obligent, le président haïtien, Jovenel Moïse, s’est rendu en République Dominicaine, dimanche, et a pris part à l’investiture du président élu dominicain, Luis Abinader.

Comme le veut la tradition, la cérémonie s’est déroulée au Parlement dominicain. Le faste qui règne à l’Assemblée nationale dominicaine n’a pas manqué, on l’imagine, de surprendre Jovenel Moïse dont le clan, PHTK, a dilapidé les fonds destinés à la construction du Parlement haïtien.

On imagine la honte du locataire du Palais national délabré, fissuré, inexistant, s’il possède encore cette faculté. De Martelly, passant par Laurent Lamothe, pour aboutir aux sous fifres du régime, tous les PHTKistes ont perdu la faculté d’avoir honte. Que demande-t-on à Jovenel Moïse?

Dans un discours qui fera date, le président dominicain, Luis Abinader, a déclaré : ” Je ne vais tromper personne avec des mots doux, des promesses creuses ou de faux horizons car ni la plus haute magistrature que j’assume aujourd’hui ni la décence ne me permettraient une telle irresponsabilité, car nous vivons l’une des heures les plus difficiles de notre histoire pour laquelle nous n’avons pas de précédents ni de recettes avérées car elles n’existent tout simplement pas “.

Le message de l’élu issu de l’opposition dominicaine est clair : ” comme Jovenel Moïse, le voisin d’à côté, je ne vais pas mentir à mon peuple”.

Par respect pour la fonction présidentielle, M. Abinader n’entend pas promettre au peuple dominicain, par griserie, de l’électricité partout, pour le temps et pour l’éternité, ni d’installation de téléphérique dans leurs maisons, rien que pour la traversée de la chambre au salon…

Luis Abinader a baptisé sa Présidence de “Présidence de l’urgence”. Ainsi, il laisse le mensonge et les fausses promesses à son voisin haïtien, Jovenel Moïse.

La République Dominicaine n’est pas un grand pays. C’est un fait ! Mais face à elle, Haïti nous rappelle, malheureusement, l’histoire de la souris et de l’éléphant.

Haiti Infos Pro / HIP

Bouton retour en haut de la page