Précarité économique: des Haïtiens pourraient sombrer dans une misère abdjecte, prévoit le CARDH

Dans un rapport détaillé de 41 pages, le Centre d’Analyse et de Recherche en Droits de l’Homme (CARDH) a fait une radiographie des droits sociaux et économiques du pays qui, selon l’organisation de défense des droits humains, est comparable à un massacre imminent au-delà des tueries par balles dans des quartiers populaires. Le CARDH prévoit que 5 millions d’Haïtiens seront en insécurité alimentaire chronique l’année prochaine.

« En 2017, 1.3 millions d’Haïtiens étaient en insécurité alimentaire chronique contre 4.1 au début de l’année 2020, une augmentation de quasiment 300% en trois ans, a indiqué le Centre d’Analyse et de recherche en Droits de l’Homme dans son rapport daté du 22 juillet 2020.

« Une petite marmite de riz importé valait environ 25 gourdes contre 70 gourdes en juillet 2020, une augmentation de plus de 150%, dont 75 % entre janvier et juillet 2020, dans un contexte où la pauvreté s’accélère “, détaille le CARDH avant de souligner que la majorité de la population s’enfonce singulièrement dans une misère abjecte, un massacre imminent, a-t-il ajouté tout en se questionnant sur la mission réelle de nos dirigeants qui représentent un fardeau pour le trésor public.

Le CARDH qui a épluché nombreux problèmes liés à l’insécurité, à la publication de décrets, la dépréciation de la gourde, a insisté sur le droit à la santé et au travail afin de démontrer des violations flagrantes de droits humains par le pouvoir PHTK, jugé incompétent et corrompu.

Joubert Joseph/HIP

Bouton retour en haut de la page