Protestation : Le SDP recadre Antonio Guterres, accuse la communauté internationale de « responsable des malheurs d’Haïti »

Le Secteur Démocratique et Populaire (SDP), branche Nenel Cassy, se dit consterné suite à la déclaration du Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres en ce qui a trait aux revendication du peuple haïtien. Le SDP demande à M. Guterres de constater l’échec du premier ministre Ariel Henry qui, selon lui, a échoué sur toute la ligne et de tenir compte des revendications du peuple haïtien.

Dans une lettre adressée au secrétaire général de l’organisation des Nations unies (ONU), Antonio Guterres, le Secteur Démocratique et Populaire a recadré celui-ci, suite à ses propos tenus à l’encontre du peuple haïtien qui gagne les rues pour forcer le gouvernement à revenir sur sa décision d’augmenter le prix du carburant sur le marché national. Le SDP croit que le secrétaire général de l’ONU a été mal informé et lui demande de présenter des excuses à la population, car « ces déclarations sont la preuves de la complicité de la communauté internationale dans le malheur du peuple ».

Dans cette lettre, la structure politique demande à la communauté internationale de prendre acte de son échec dans l’ingérence des affaires politiques du pays. Tout en rappelant que les mouvements populaire sont la preuve de la mauvaise gouvernance et le ras-le-bol des citoyens contre les décisions du chef du gouvernement. Il demande à l’ONU de ne plus continuer à supporter le gouvernement d’Ariel Henry qui a échoué sur tous les fronts.

Le Secteur Démocratique et populaire a fait savoir que les mouvements de protestation à travers les 10 départements du pays n’ont d’autre objectif que d’exiger le départ du premier ministre Ariel Henry. Il demande au secrétaire général de l’ONU de bien vouloir tenir compte des revendications du peuple haïtien et d’agir dans le sens contraire au lieu de cracher sur les malheurs du peuple en défendant les gouvernements qui en sont les principaux responsables.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

vingt − huit =

Bouton retour en haut de la page