Rareté de carburant: le MIC met en garde contre le marché noir

Artificielle ou réelle, la rareté des produits pétroliers reste et demeure une évidence. En dépit des annonces du gouvernement relatives à la disponibilité du carburant dans le pays, certaines pompes sont restées fermées, ce mercredi 17 juin 2020.

Face à cette situation, le Ministère du Commerce et de l’Industrie dénonce une rareté de Gazoline provoquée sur le marché national. Cette situation a occasionné un marché noir, a précisé le MIC dans une note de presse datée 17 juin 2020.

Le titulaire du MCI, Jonas Coffy, a fait référence à la loi du 20 décembre 1946 pour protéger les consommateurs et mettre fin à cette situation et faire respecter la loi sur la spéculation illicite.

Pendant que les autorités déplorent et constatent cette rareté provoquée, de nombreuses personnes continuent d’exprimer leur ras-le-bol par rapport à ce problème récurrent.

HIP / Haiti Infos Pro

Bouton retour en haut de la page