République Dominicaine-Migration : au moins 1 800 enfants expulsés vers Haïti sans leurs parents, selon l’UNICEF

En dépit des multiples appels à la cessation des expulsions massives des Haïtiens lancés par l’Organisation des Nations Unies à l’endroit de la République Dominicaine, évoquant la résurgence de l’épidémie du choléra et la violence des gangs armés en Haïti, les autorités dominicaines se montrent irréductibles dans l’exécution de leur agenda.

Bien au contraire, ils accélèrent le processus de déportation des migrants haïtiens dans des conditions inhumaines. Même les enfants, considérés selon les normes internationales comme des êtres bénéficiant d’une considération particulière, n’ont pas été exempts de cette chasse à l’homme.

En effet, l’UNICEF révèle qu’environ 1 800 enfants migrants haïtiens ont été brutalement expulsés vers Haïti sans qu’ils ne soient accompagnés de leurs parents. Une action jugée grave par l’agence onusienne qui a déposé une plainte mardi dernier contre la République Dominicaine.

L’information a été initialement diffusée par CNN avant d’être confirmée par l’UNICEF, qui n’a pas jugé opportun de fournir plus de détails autour de la nature de cette plainte.

Notons que durant les trois derniers mois, plus de 15 mille Haïtiens ont été brutalement arrêtés en République dominicaine puis jetés par centaines dans des véhicules de transport de marchandises pour être expulsés du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

dix-neuf − 5 =

Bouton retour en haut de la page