Rivière Massacre : fin de mission technique pour l’OEA en Haïti, à quoi peut-on s’attendre ?

Le Ministère des Affaires Etrangères a informé s’être entretenu avec la délégation technique de l’Organisation des Etats Américains (OEA), composée de MM. Jean Michel Arrighi et Andrés Sanchez. Les émissaires de l’OEA ont recueilli des informations techniques sur la construction du canal sur la Rivière Massacre, sur la zone concernée et enfin observer la situation liée à la construction du canal. La mission promet d’établir son rapport dans les prochains jours.

Dans une note rendue publique ce lundi 6 novembre 2023, le gouvernement a informé que le délégation de l’OEA s’est entretenue avec le chancelier haïtien, Jean Victor Généus, dès son arrivée dans le pays. Elle a aussi eu des pourparlers avec  la Commission ad hoc pluridisciplinaire de gestion des eaux partagées.

La délégation de l’organisation caribéenne s’est dite très satisfaite de la qualité des échanges et de l’expertise technique dont ont fait montre les membres de ladite commission. La mission a laissé le pays le 1er novembre dernier et promet de soumettre bientôt son rapport sur la situation.

Le Gouvernement haïtien dit continuer de privilégier la voie du dialogue, tout en réitérant son invitation à la République dominicaine en vue de revenir à la table de négociation pour trouver une solution juste et équitable relative au différend sur l’utilisation des ressources en eaux partagées de la Rivière Massacre.

Ainsi, une délégation, composée des ministres de l’Environnement, James Cadet, de l’Agriculture des Ressources naturelles et du développement rural, Brédy Charlot, du Commerce et de l’Industrie, Ricardin Saint-Jean, du Directeur de Cabinet du Ministre de l’Intérieur Paul Harry Voltaire, du Directeur général du Centre National de l’Information Géospatiale (CNIGS) Bobby Emmanuel Piard, a visité les 26 et 27 octobre 2023 à Ouanaminthe. Ils ont rencontré le Comité engagé dans la construction du canal sur la rivière massacre et évaluer les besoins techniques et financiers afin que la construction se poursuive dans les meilleures conditions qui soient et qu’elle soit utile à la population.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page