Savane Pistache : la vulnérabilité des bâtiments policiers une fois de plus démontrée

Des bandits lourdement armés, membres du gang de « Gran Ravin », ont attaqué tôt ce jeudi matin le sous-commissariat de Savane Pistache à Carrefour-feuilles. Les malfrats ont pris le contrôle du poste de police pendant quelques heures. Peu de temps après l’assaut, les forces de l’ordre ont repris le contrôle du sous-commissariat suite à une opération conduite par plusieurs unités spécialisées de la Police Nationale d’Haïti.

La zone de Carrefour-feuilles, plus précisément Savane Pistache, a connu une journée de tension. Des hommes armés du puissant gang de « Gran Ravin » dirigé par Ti Lapli ont attaqué puis vandalisé le sous-commissariat de la zone. Des policiers affectés à ce poste ont dû fuir au moment des hostilités. Des tirs nourris ont été entendus de temps durant toute la journée, bien que la police ait repris le contrôle du commissariat.

Une source contactée par la rédaction de HIP confirme que plusieurs riverains ont déjà pris la fuite par peur d’être victime. Jusqu’à présent, aucun bilan n’a été communiqué par les autorités policières.

Les commissariats ou sous-commissariats de Canaan, Duvivier, Cité-soleil Martissant, Laboule ont déjà été pris pour cible par des gangs armés. C’est une pratique qui révèle la vulnérabilité des structures policières.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

12 − dix =

Bouton retour en haut de la page