Sport : Avec deux buteurs inespérés, le Real s’offre le 180e Clasico de la Liga

Sport : Avec deux buteurs inespérés,   le Real s’offre le 180e Clasico de la Liga 2
A la traîne depuis sept (7) Clasico en Liga (3nuls, 4 défaites), le Real a pris le dessus hier dimanche au Santiago Bernabeu sur le club Catalan (2-0).

Après son match nul contre le Celta Vigo (2-2, 24e journée), suivi de ses défaites (1-0, 25e journée) contre Levante dans la Liga et de Manchester City (2-1) dans la ligue des Champions (1/8 de finale aller), le Real a frappé fort en s’imposant sur son plus grand rival, grâce à des buts de Vinicius (71’) et Mariano Diaz (90e +2), deux buteurs inespérés.

C’était le match idéal pour les madrilènes de rebondir, ils n’en n’ont pas raté l’occasion. Après une première période équilibrée entre les deux équipes, où le jeu proposé n’a pas comblé les attentes, le Real s’en est remis à son dernier rempart belge, Thibaut Courtois, auteur de deux parades décisives face à Arthur et Lionel Messi au cours du premier acte. De retour des vestiaires, les madrilènes sont montés en puissance face à une équipe barcelonaise qui multipliait les pertes de balles à répétition. Toutefois, il a fallu attendre la soixante-onzième minute pour voir le Real convertir enfin une action en but (71’). Vinicius, à la réception d’une passe de Tony Kroos sur le côté gauche, a vu sa frappe déviée légèrement par Gérard Piqué avant de finir sa course dans les buts catalans. Le brésilien est ainsi devenu le plus jeune buteur de l’histoire des Clasicos devant Lionel Andrès Messi.

Mariano Diaz, entré en cours de jeu, a scellé la victoire madrilène dans les arrêts de jeu en prenant de vitesse Samuel Umtiti, avant d’envoyer Marc André Ter Stegen dans ses filets pour une deuxième fois. Victoire (2-0) pour les merengue qui ont mis fin à une série de 7 matchs sans victoire en Liga contre le FC Barcelone.

Grâce à ce succès, la Casa Blanca reprend la première place du classement de la Liga avec (56 pts) et relègue le Barca à la deuxième place (55 pts). Une victoire qui vaut son pesant d’or dans la course au titre de champion.

Le Barca, une nouvelle fois, a montré ses limites dans l’élaboration et la finition du jeu. Les hommes de Quique Setien peinent encore à retrouver leur niveau de jeu, ils sont en dépit de leur place de Dauphin après la 26e journée, une équipe fébrile, et sans repères. La saison s’annonce donc extrêmement longue pour les coéquipiers de Lionel Messi.

Ricot Saintil  / Haiti Infos Pro

Bouton retour en haut de la page