Trafic d’armes: Important coup de filet des agents douaniers au port Lafito

Les munitions et les armes à feu de grand calibre saisies par des agents douaniers ont été entreposées dans des conteneurs, a révélé le chef de la poursuite, Jacques Lafontant.

Un contrôle de routine des agents douaniers a conduit à la découverte de plusieurs fusils de calibre M4 et de plus de 6 mille cartouches, a confié le commissaire du gouvernement a.i de Port-au-Prince dans une interview exclusive accordée a Radio Kiskeya.

Les matériels dissimulés dans des conteneurs étaient en instance de livraison à la citoyenne Katia Louis. Cette dernière, poursuit le CG, au moment de l’opération de fouille s’était fait discrètement éloigner des lieux.

Des autorités judiciaires, la Direction Centrale de la Police Judiciaire saisies de cette affaire auront à instruire une enquête en vue de remonter le réseau de trafiquants d’armes à feu, promet le CG.

Aucune interpellation n’a été faite suite à cette découverte, cependant le chef du Parquet de Port-au-Prince envisage d’accélérer les mécanismes devant déjouer le plan des commanditaires du grand banditisme et de la criminalité.

Il est à noter que le Port de Lafito a été, depuis plusieurs mois, un point très sollicité pour acheminer des munitions et des armes automatiques commandées de l’étranger. Des tentatives de livraison ont été maintes fois échouées.

Des agents douaniers aidés par des policiers ont activé un système de surveillance permettant de mettre en échec des opérations de livraison des armes à feu, des munitions considérées comme principal vecteur alimentant l’insécurité dans le pays.

Hervé Noël / HIP

Crédit photo internet/ Pic Collage HIP

Bouton retour en haut de la page