ActualitésDiplomatie

Trafic illégal d’armes à feu: Le visa américain de Romel Bell révoqué !

Une source bien informée confie au journal que le visa d’entrée aux États-Unis d’Amérique du directeur général de l’Administration générale des Douanes (AGD), Romel Bell, a été révoqué. Selon les informations, le concerné est mis en cause dans le trafic d’armes, de blanchiment d’argent en Haïti par l’administration américaine.

Trois autres cadres de l’AGD sont également visés par la mesure américaine, insiste la source. Dans l’intervalle, l’actuel responsable de l’AGD, Romel Bell, se trouve dans une mauvaise posture. Le premier ministre de facto Ariel Henry devra incessamment procéder au remplacement de Romel Bell, poursuit la source à HIP.

Il est à constater que la situation sécuritaire en Haïti s’est nettement détériorée durant ces derniers mois. À Croix-des-Bouquets, Martissant, Bél-Air, Cité-Soleil, Bas-Delmas, Lasaline des hommes lourdement armés empoisonnent le quotidien des habitants en instituant assassinats, kidnappings, vols, viols. On déplore également la situation intenable de civils armés qui défient les forces de l’ordre avec des armes de gros calibre pour détourner des convois de marchandises.

Parallèlement, le pays fait face à des restrictions sur l’achat d’armes et de munitions sur le marché international, a évoqué l’ancien chargé d’affaires américain, Kenneth Merten, dans une rencontre avec la presse le mois d’avril dernier, à Port-au-Prince. La problématique d’armes lourdes illégales et de munitions en Haïti remet en question la sécurité dans les ports et les zones frontalières.

La décision du service consulaire américain de révoquer ou de refuser le visa d’entrée à des officiels haïtiens semble être liée à la « Loi sur le développement, la responsabilité et la transparence institutionnelle en Haïti », votée par le Congrès et signée le 15 mars dernier par le président Joe Biden.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page