Gang 400 Mawozo: Un autobus et ses 49 occupants kidnappés puis libérés

Avant d’être relâchés, les passagers ont été dépouillés de leurs biens par les ‘’400 Mawozo’’. L’autobus, par contre, reste entre les mains des bandits, rapporte Nemerod Sanon, secrétaire général adjoint du Mouvement unifié des transporteurs haïtiens.

Les 49 occupants de l’autobus qui traversaient Morne-à-Cabris ont parcouru des kilomètres avant d’abandonner la cachette des  »400 mawozo ». Ils ont marché pendant moins d’une demi-heure, affronté la peur, surmonté des obstacles pour fuir la cachette des bandits et retrouver leurs familles, a confié le syndicaliste.

L’expérience s’est révélée douloureuse en raison de la violence et des menaces proférées par les kidnapeurs pour contraindre les passagers à payer la rançon.

À défaut de la rançon, les « 400 mawozo » ont gardé l’autobus. Ils exigent que des négociations soient entamées pour rendre le véhicule, a révélé Nemerod Sanon.

Le chauffeur du véhicule dont le nom n’a pas été cité a été violemment agressé par les bandits de la base des  »400 mawozo ». Ces derniers lui ont administré des coups avec leurs armes à feu.

Le Morne-Cabris est devenu depuis un certain temps un défi pour des usagers. Le gang des  »400 mawozo » imposé leur loi, ils assassinent, kidnappent quotidiennement des citoyens dans l’indifférence des forces de l’ordre.

Haiti Infos Pro

Bouton retour en haut de la page
Haïti Infos Pro