Visite de solidarité d’Ensemble Contre la Corruption à la Cour des Comptes

Ensemble Contre la Corruption (ECC), structure regroupant plusieurs organisations de la société civile, a rendu une visite de solidarité à la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux administratif, ce lundi 16 novembre, où les membres des deux institutions se sont entretenus autour du décret présidentiel visant à museler le tribunal administratif.

Le responsable du Conseil Haïtien des Acteurs Non Étatiques (Conhane), Edouard Paultre, membre de l’ECC qui faisait partie de la délégation, a indiqué que la CSC/CA a donné la garantie qu’elle continuera son travail de contrôle des dépenses publiques contre toute tentative de musèlement. Edouard Paultre croit que le décret qu’il qualifie d’anti-constitutionnel n’aura aucun effet sur les attributions du tribunal administratif. Par ailleurs, il rappelle que les persécutions contre la Cour des Comptes ne datent pas d’hier.

Pour maître Gédéon Jean, directeur exécutif du Centre d’analyse et de recherche en droits de l’homme (CARDH), un décret ne peut enlever les attributions de la CSC/CA, d’ailleurs, qui sont fondamentales dans son travail d’audit, selon ce qu’il a précisé.

Rappelons qu’un décret présidentiel publié le vendredi 6 novembre dernier a enlevé à la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif une bonne partie de son pouvoir de contrôle laissant ainsi un libre champ à la corruption et à toutes formes de malversations. Des organisations de la société civile ont évoqué une décision illégale et anti-constitutionnelle.

Joubert Joseph/HIP

Bouton retour en haut de la page
Haïti Infos Pro