Contrairement aux rumeurs, «Matris Liberasyon» n’est pas un parti politique, précise Don Kato

Concernant les rumeurs circulant sur la création d’un parti politique dénommé «Matris Liberasyon» par Don Kato, le concerné apporte des précisions. Contacté par Radio Kiskeya ce 5 octobre 2020, il rassure qu’en lieu et place d’un parti, il a un mouvement politique.

«0ui, “Matris Liberasyon” existe, mais ce n’est pas un parti politique. C’est un groupement socio-politique», déclare l’ex sénateur. Il poursuit pour clarifier que son groupement est composé de plusieurs autres structures politiques dont ASO, BOURAD, Vwa Ayiti, Nou Vle Viv, etc. Aussi, «Matris Liberasyon» n’est pas seulement Don Kato mais contient des médecins, professeurs d’université, des membres de la diaspora et responsables de partis. En ce sens, il croit que son mouvement ne devrait pas être résumé qu’à lui seul.

Questionné sur le lancement récemment de divers partis politiques, l’ex élu de l’Ouest affirme que «Matris Liberasyon» n’a encore rien fait publiquement et n’a pas organisé d’activité au cours du week-end dernier. Il qualifie les rumeurs circulant sur les réseaux sociaux de manœuvres politiques orchestrées par les PHTKistes pour légitimer les partis politiques récemment créés.

En ce sens, il appelle les différents membres de «Matris Liberasyon» à bien placer leur tête sur leurs épaules afin de ne pas se laisser avoir. Cette structure veut accoucher d’un mouvement pouvant déraciner ce système et en aucun cas, personne ne pourra empêcher la réalisation de cet objectif.

Eddyson de Varain/ HIP

Bouton retour en haut de la page