Décès d’Hérard Abraham : Entre hommages et réactions peu élogieuses, des personnalités s’épanchent

Du Premier ministre de facto, le docteur Ariel Henry à l’ambassadeur d’Haïti à Washington, Edmond Bocchit, jusqu’à l’ancien Premier ministre Claude Joseph, au ministre Mathias Pierre, les réactions au décès, mercredi, du Lieutenant-Général Hérard Abraham ont plu. Le passé de l’ancien président n’a cependant pas fait l’unanimité.

Le chef du gouvernement de facto, Ariel Henry, n’a pas mis du temps pour exprimer ses sympathies au Général, quelques heures après l’annonce de sa mort.

« Me découvrant, consterné, pour saluer le départ du Général Hérard Abraham, je rends un hommage bien mérité à un militaire et homme d’Etat haïtien modéré et exemplaire. Digne fils de la patrie, le général président a toujours été loyal envers son pays qu’il a servi en des périodes difficiles. Le gouvernement s’incline, avec respect, devant la dépouille de ce grand homme », a tweeté Ariel Henry.

D’autres mots de sympathies d’officiels à l’endroit de l’ancien témoignent d’un profond respect manifesté à l’égard de l’ancien haut-gradé des Forces Armées d’Haïti (FAd’H). Claude Joseph, ancien Premier ministre et ex-chancelier de la République, a salué la mémoire du général Abraham.

« Je salue la mémoire du Général Hérard Abraham, un de mes prédécesseurs au Ministère des Affaires Étrangères, qui a servi le pays avec honneur et dignité dans l’armée, à la présidence provisoire et à la chancellerie. Je m’incline devant ses dépouilles et présente mes condoléances à sa famille et à ses frères d’armes », a réagi Claude Joseph.

Aux États-Unis d’Amérique, c’est l’ambassadeur d’Haïti à Washington, Edmond Bocchit qui s’incline devant la dépouille de l’ancien président provisoire de la République.

« Je m’incline devant la dépouille du Général Hérard Abraham, militaire et ex MAÉ. J’ai eu le privilège de collaborer avec lui durant son passage au Ministère des affaires des étrangères (MAE), alors que j’étais en poste au Panama. Diplomate et Homme d’ouverture, il a servi son pays avec honneur. Paix à son âme », a noté Edmond Bocchit
Pour l’ancien ministre en charge des questions électorales de Jovenel Moise, Mathias Pierre, sa collaboration, bien que passagère avec Hérard Abraham, témoigne de sa grandeur.
« Ministre chargé des questions électorales, j’ai eu l’opportunité et l’honneur de travailler avec le Général Hérard Abraham sur le projet de réforme constitutionnelle, sa dernière grande contribution à Haïti. Ce fut un grand homme d’Etat sans précédent. Partez en Paix mon Général ! », a tancé Mathias Pierre.

Unique note discordante au milieu des hommages adressés à Hérard Abraham vient de
Bernard Sansaricq.

« L’Ambassade des Etats Unis semble aimer cette posture. Ils ont un dossier chaud à l’époque, un dossier qui leur brule les mains… Le dossier du Général Hérard Abraham ! Je suis invité à un déjeuner dans un restaurant de Pétion Ville par le numéro 2 de l’Ambassade ! Presqu’immédiatement nous arrivons sur la question du Général Hérard Abraham. Oui ! Vous avez bien deviné, le dossier de la vente des avions Marchettis et le montant empoché par Abraham », a tranché Bernard Sansaricq.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

dix + 19 =

Bouton retour en haut de la page