Haïti-Coronavirus: l’Administration pénitentiaire annonce des mesures préventives

Comme tout autre espace interhumain, le milieu carcéral est concerné par la propagation du Covid-19. Espace clos et de grande promiscuité, la prison est un lieu particulièrement sensible face au risque épidémique.

En Haïti, la surpopulation carcérale est l’un des plus grands défis de l’administration pénitentiaire. Alors que le plus grand espace carcéral haïtien a une capacité d’accueil de 420 détenus, aujourd’hui environ 3600 prisonniers y sont confinés. À travers tout le pays, l’on compte plus de 10 milles détenus.

Même si jusqu’ici Haïti n’a recensé aucun cas de contamination, toutefois ce virus, au cas où il s’introduirait au pays, peut avoir des conséquences dévastatrices pour les détenus, qui représentent déjà une catégorie bien plus vulnérable.

À cet effet, une série de mesures préventives ont été prises par la direction d’administration pénitentiaire.

Des appareils permettant de contrôler le niveau de la température à distance, des matériels de nettoyage et de stérilisation et de l’eau chlorée sont mis à la disposition de la direction, a fait savoir le directeur de la DAP, Charles Nazaire Noël. Les visites qui permettent d’entrer en contact direct avec le détenu seront contrôlées,a-t-il ajouté.

Plusieurs rencontres entre les différents partenaires de la DAP se sont déroulées ce mardi en ce sens, a souligné M. Noël, pour l’intensification des campagnes de sensibilisation dans les prisons. Le responsable a annoncé que le CERMICOL, prison pour enfants, sera peut être disponible pour recevoir d’éventuels contaminés, et les 84 prisonniers enfants seront transférés dans la prison des femme à Titanyen.

Le RNDDH contredit les déclarations du directeur administration pénitentiaire. Le directeur de l’exécutif du Réseau National de Défense des Droits Humains a souligné que l’institution a visité les 18 prisons du pays et n’a constaté aucune mesure de prévention.

HIP / Haïti Infos Pro

Bouton retour en haut de la page