Coronavirus: Près de 8% de la population mondiale pourraient sombrer dans la pauvreté, selon Oxfam

Selon l’ONG Oxfam, plus de 500 millions de personnes pourraient basculer dans la pauvreté à cause de la crise économique provoquée par la pandémie de Covid-19.

L’économie toute entière semble ralentir des suites des conséquences liées au ralentissement des activités.

Dans un rapport intitulé « le prix de la dignité » , publié ce jeudi, Oxfam indique qu’entre 6 % et 8 % de la population mondiale pourrait basculer dans la pauvreté, alors que les gouvernements mettent à l’arrêt des économies entières afin de maîtriser la propagation du virus.

« Cela pourrait constituer à l’échelle mondiale un recul de dix ans dans la lutte contre la pauvreté, et un recul de 30 ans dans certaines régions comme en Afrique subsaharienne, au Moyen-Orient ou en Afrique du Nord ». Plus de la moitié de la population mondiale étant menacée de tomber sous le seuil de pauvreté à la suite de la pandémie.

Le manque d’accès aux soins et l’absence d’une protection sociale efficace semblent également défavoriser assez largement les femmes.

Afin d’éviter une situation cataclysmique, Oxfam préconise, par ailleurs, la mise en place d’aides destinées aux personnes les plus à risque ainsi qu’aux petites entreprises, les piliers de l’économie.

L’organisation internationale Oxfam lance cet avertissement avant les réunions, en avril, du FMI et de la Banque mondiale ainsi que celle des ministres des Finances du G20 – qui se tiendront toutes virtuellement cette année.
Marie Ludie Monfort Paul/ HIP

Bouton retour en haut de la page