Insécurité : L’Union Évangélique Baptiste d’Haïti annonce la cessation de ses activités à Bolosse

Le responsable de l’Union Évangélique Baptiste d’Haïti (UEBH), annonce la cessation des activités de la mission à Bolosse. En conférence de presse ce 24 novembre 2020 aux côtés du directeur du Collège Évangélique Maranatha (CEM), Jacques Louis a fait part aussi du déplacement de l’institution scolaire en raison des actes de banditisme et d’insécurité qui sévissent à «Gran Ravin», au voisinage de leurs locaux.

Selon le responsable, l’insécurité oblige l’UEBH à abandonner sa mission qui est d’annoncer la parole de Dieu. À cause de la situation de Bolosse, les habitants et presque toutes les institutions ont fui cette zone. Le Collège Évangélique Maranatha (CEM) qui dessert la population depuis 1956 est contraint de laisser leur local pour les mêmes causes. Aussi, toutes les activités publiques sur le campus de Bolosse sont suslendues en attendant des jours meilleurs. Le CEM est transféré à l’Avenue des Marguerites, en face de l’«Akademi Kreyòl Ayisyen». D’autre part, il précise que le École Technique Maranatha, un centre professionnel qui était au service des jeunes de cette localité, ferme ses portes jusqu’à nouvel ordre. Le Séminaire de Théologie Évangélique de Port-au-Prince (STEP) se trouve aussi dans l’obligation de tout suspendre.

Dans la foulée, M. Louis affirme avoir la confirmation que des gens armés ont investi l’espace du Collège Évangélique Maranatha pour commettre des actes répréhensibles. En ce sens, il demande à ces gens de laisser l’espace afin que les activités scolaires puissent reprendre leur cours normal. De même, il enjoint les autorités de l’État à prendre leurs responsabilités pour que la vie soit à nouveau possible dans cette zone.

Parallèlement, M. Jacques Louis remercie Dieu et la communauté voisine de l’UEBH pour tous leurs respects. En rappelant que l’espace a été créé pour le service de Dieu et de la population, le responsable soutient qu’une plainte sera déposée par devant la Justice contre tous ceux ayant investi leurs locaux illégalement. «L’UEBH saisit la même occasion pour inviter tous les croyants à consacrer un moment à la prière le jeudi 26 novembre 2020, afin de demander à Dieu d’intervenir et de les aider à résoudre les problèmes du pays et de Bolosse en particulier», conclut-il.

Soulignons qu’en novembre 2017, alors que la Police devait mener une opération à «Gran Ravin», des agents de la PNH avaient été accusés d’avoir attaqué les locaux du Collège Évangélique Maranatha où au moins une vingtaine de personnes ont été tuées. Parmi elles se trouvaient le gardien de l’école et un professeur. Trois ans après, aucune lumière n’a été faite sur ce dossier, la situation dégénère encore plus, l’UEBH abandonne les locaux en attendant de voir clair.

Eddyson de Varain / HIP

Bouton retour en haut de la page
Haïti Infos Pro