Le Coronavirus gagne du terrain, Jovenel Moïse ordonne la reprise de l’économie

Les activités aéronautiques, le couvre-feu, les industries textiles sont concernés par les nouvelles mesures d’assouplissement annoncées par le Président de la République, Jovenel Moïse.

Sans une évaluation de l’état d’urgence sanitaire décrété depuis le 19 mars dernier, Jovenel Moïse, annonce la relance normale de certaines activités socioéconomiques dans le pays. Dans les détails, le locataire du Palais national ordonne l’assouplissement de plusieurs mesures imposées visant à éviter la propagation du Coronavirus.

‘’À partir du 30 juin, les vols internationaux reprendront de manière progressive dans les deux aéroports. Le couvre-feu décrété depuis le 19 mars dernier sera assoupli, désormais il s’étendra entre minuit et 4 heures du matin. Les industries textiles fonctionneront à plein régime d’ici le 6 juillet’’, a annoncé Jovenel Moïse.
S’agissant des voyageurs en provenance des États-Unis d’Amérique et d’autres pays étrangers, le Premier ministre exige un certificat de dépistage au Covid-19 à tout citoyen voulant séjourner dans le pays.

‘’Nous exigeons le certificat de dépistage aux ressortissants et étrangers fraichement arrivés sur le sol haïtien. Sans ce document, l’intéressé sera contraint de retourner à sa destination’’, menace Joseph Jouthe.

Alors que la menace d’une deuxième vague du Coronavirus est imminente en Europe et en Amérique du Nord, M. Moïse affiche un satisfecit à propos du bilan (104 morts) causé par le virus en Haïti. Dans le même registre, Jovenel Moïse salue la contribution d’une frange du secteur privé des affaires ayant, selon lui, manifesté son support aux côtés de la population, a-t-il vanté.

Dans l’intervalle, le 58ème Président d’Haïti brandit la menace d’attaquer les anti-progressistes, les tenants du système, rétrograde, selon ses mots.

‘’Autant qu’il y a des progressistes dans le secteur privé, il y a également des prédateurs qui pratiquent le culte du mensonge pour alimenter l’anarchie et le désordre. Je m’engage à priver ces hommes d’affaires, sans vision, de cette mamelle’’, a-t-il menacé.

En ce qui concerne la reprise des activités scolaires, universitaires et religieuses, Jovenel Moïse souligne que des consultations sont engagées avec la cellule scientifique en vue d’aborder le sujet.

Hervé Noel / HIP

Bouton retour en haut de la page
Haïti Infos Pro